Actualités
01/08/11 31 juillet : Parution de la Chronique des justes altitudes
28/07/11 6 août : Histoire des choses humaines, chroniques de Vialatte, par Jean-François Béal
28/07/11 7 août : hommage à Alexandre Vialatte à Champs-sur-Tarentaine
08/07/11 Hommage à Philippe Kaeppelin (1918-2011)
08/07/11 Vialatte et Kaeppelin
21/06/11 Bertrand de Saint Vincent : Alexandre le Grand
21/06/11 Biographie, qui est Alexandre-Vialatte ? par Pierre Jourde

Vialatte et Kafka

En 1925, alors qu’il réside à Mayence et travaille pour La Revue Rhénane, il découvre les écrits (*) de Franz Kafka (1883-1924). Un auteur qui le surprend d’abord. Qu’il admire profondément et l’influencera durablement. Mais dont il parlera toujours de façon singulière, pour en souligner le rire, sous la gravité (Voir Mon Kafka, Editions Arlea).

Il en traduira les principaux titres (Le Procès, La métamorphose, L’Amérique, La Colonie pénitentiaire, etc.). Et traduira également Nietzsche, Thomas Mann, Brecht, Goethe, von Hoffmanstahl, Gottfried Benn, Franz Werfel…

(*)« Il neigeait. Le facteur ouvrit la porte. Il ressemblait à l’arbre de Noël. C’était le vrai facteur allemand (…) il riait comme un ogre, il avait l’air d’avoir fondé lui-même l’Empire Allemand. Un fondateur, voilà la chose (…) Il posa sur ma table, avec une main poilue, un paquet de la taille et de l’épaisseur d’une brique. Quel monument voulait-il bâtir ? J’ouvris, c’était Le château de Kafka » (Mon Kafka, Les Belles Lettres).

Maurice Nadeau, éditeur : J’ai découvert Kafka grâce à Vialatte.

Introduction à Alexandre Vialatte

Alexandre Vialatte – 1901 (Magnac-Laval/Haute-Vienne) – Paris 1971

Les complicités durables

Alexandre Vialatte chroniqueur, romancier et traducteur, appartient à la caste des écrivains touche-à-tout. Il avait pour terroirs L’Auvergne et l’adolescence, et un grand auteur de référence, Kafka, qu’il s’amusait à trouver drôle, pour mieux dissimuler ses chagrins sous des pitreries verbales qu’il mâtinait d’étonnements, de fausse innocence, d’érudition, de rigueur et de pure fantaisie. Curieuse alchimie dont il a fait un style. Le style Vialatte.

Alexandre Vialatte n’a pas fait carrière. Il s’est fait des amis, s’est acquit des complicités. Très fidèles. Durables et renouvelables. Au point d’être plus célèbre aujourd’hui que de son vivant.

Toute l’ambition de « 2011-Année Vialatte » serait d’élargir encore ce cercle.

Vialatte: chroniqueur, romancier et traducteur
par Jérôme Trollet, président de l’Association des Amis de Vialatte



CITATION
Alexandre Vialatte
TEXTE DU MOIS
MOTS-CLES
GALERIE PHOTO
 
Photo de Pierre et Alexandre Vialatte Correspondance Vialatte-Dubuffet La-Licorne alexandre-vialatte_8898462 Table de travail Mon Kafka alexandre-vialatte_8898461_0 Alexandre Vialatte Amélie Nothomb Lettres à Maricou Alexandre Vialatte correspondant de guerre Bestiaire de Philippe Kaeppelin Signatures
GALERIE VIDEO
TELECHARGEMENT
Télécharger l'affiche
de l'Année Vialatte 2011
 Page d'accueil Haut de page