Actualités
30/04/15 Prix Alexandre-Vialatte : revue de presse
29/04/15 Le Temps : Jacques A. Bertrand détaille avec malice l’étrangeté de toutes « choses »
29/04/15 Mag'Centre : « Les choses » en disent plus qu’il n’y paraît
29/04/15 le-PAYS.fr : Le Prix Vialatte 2015 attribué à Jacques A. Bertrand
28/04/15 Le Parisien : De bien jolies choses
24/04/15 France 5 : La Grande Librairie reçoit Jacques A. Betrand, lauréat du Prix Vialatte
19/04/15 Bernard Thomasson : Les choses auraient une histoire

Pascal Sigoda : Vialatte à la Revue Rhénane.

Pascal Sigoda fonde les éditions Au Signe de la Licorne , en 1996. Il devient président de la société des lecteurs de Dominique de Roux. En 1984, Il avait lancé une série de manifestations  autour de  René Daumal, Camille Renault, François Augièras, Luc Etienne. Lire la suite

Vialatte et Kafka

En 1925, alors qu’il réside à Mayence et travaille pour La Revue Rhénane, il découvre les écrits (*) de Franz Kafka (1883-1924). Un auteur qui le surprend d’abord. Qu’il admire profondément et l’influencera durablement. Mais dont il parlera toujours de façon singulière, pour en souligner le rire, sous la gravité (Voir Mon Kafka, Les belles lettres).
Il en traduira les principaux titres (Le Procès, La métamorphose, L’Amérique, La Colonie pénitentiaire, etc.). Et traduira également Nietzsche, Thomas Mann, Brecht, Goethe, von Hoffmanstahl, Gottfried Benn, Franz Werfel…

(*)« Il neigeait. Le facteur ouvrit la porte. Il ressemblait à l’arbre de Noël. C’était le vrai facteur allemand (…) il riait comme un ogre, il avait l’air d’avoir fondé lui-même l’Empire Allemand. Un fondateur, voilà la chose (…) Il posa sur ma table, avec une main poilue, un paquet de la taille et de l’épaisseur d’une brique. Quel monument voulait-il bâtir ? J’ouvris, c’était Le château de Kafka » (Mon Kafka, Les Belles Lettres).

Maurice Nadeau, éditeur : J’ai découvert Kafka grâce à Vialatte.

Jean Paulhan (1884-1968).

Jean Paulhan (1884-1968)a été un soutien constant pour Alexandre Vialatte, qu’il a connu très tôt, par l’entremise d’Henri Pourrat. Il l’a recommandé comme rédacteur à La Revue Rhénane, il a édité ses romans et suivi cette longue aventure, semée d’embûches, de multiples difficultés que fut la traduction des oeuvres de Kafka. Lire la suite




CITATION
Alexandre Vialatte
TEXTE DU MOIS
MOTS-CLES
GALERIE VIDEO
TELECHARGEMENT
Télécharger l'affiche
de l'Année Vialatte 2011
 Page d'accueil Haut de page